• Cuisine

    La perfection faite cookie

     
    En toute modestie (d’autant que ce n’est pas la mienne), voilà la recette des meilleurs cookies du monde. Je l’ai trouvé dans Un café à New York, le livre de Bob, l’américain parisien de Bob Juice. Et je l’ai un peu modifiée au fil du temps.
    Alors, il y a du gras, du sucre et du chocolat (c’est-à-dire du sucre et du gras). Ils ne sont ni vegan, ni gluten-free et ne contiennent pas l’ombre d’un super-aliment. Ils vous feront sans doute perdre quelques années d’espérance de vie mais c’est sans doute aussi pour ça qu’ils sont si bons ! Enjoy !
     

    Pour 24 beaux cookies, il vous faut :

    100 grammes de beurre salé / 150 grammes de beurre doux
    125 grammes de sucre blanc non raffiné
    125 grammes de sucre roux non raffiné
    2 œufs
    400 grammes de farine de blé
    3 pincées de bicarbonate de soude
    250 g de chocolat
    Fleur de sel
    Garniture au choix : noisettes, noix, amandes, graines de sésame, etc.

    Dans votre robot (ou à la main), mélangez ensemble le beurre ramolli, les deux sucres et les œufs. Une fois la pâte bien homogène, ajouté la farine, le bicarbonate de soude et le chocolat coupé grossierement en morceaux (plus les morceaux sont gros, meilleur c’est).

    Laissez reposer la pâte obtenue au moins 1 heure au frais.

    Préchauffer votre four à 190 degrés
    Une fois la pâte reposée, disposez sur du papier sulfurisé 2 fois 3 rangées de 4 boules de pâte bien espacées (inutile de les écraser, elles s’aplatiront d’elles mêmes pendant la cuisson).
    Sur chaque cookie, disposez quelques grains de fleur de sel, une petite pincée de sucre roux ainsi que des éclats de noisettes, de noix ou ce qui vous passe par la tête (ou rien du tout d’ailleurs).

    Vous enfournez 9 minutes dans un four bien chaud et pas une de plus. A manger impérativement chaud (réchauffez-les au grille-pain si besoin).

    With Love,
    Les Flamants Jaunes

     

  • Cuisine

    Gâteau Pommes, Noisettes et Chocolat


     
    Les Cahiers de Delphine, vous connaissez ?
    Toutes les vendredis, vous recevez sur votre boite mail une idée de recette originale, pas trop compliquée et toujours réalisée avec des produits de saison. Vous vous inscrivez ici, c’est gratuit et beau, c’est alléchant et écolo, bref, on adore !

    Cette semaine, nous avons testé pour vous son gâteau aux pommes, noisettes et chocolat (newsletter du 19 octobre), et on est conquises !

    Pour faire ce gâteau Pommes, Noisettes et Chocolat, il vous faut :

    – 2 gros œufs
    – 100 g de sucre roux
    – 200 g de farine
    – 150 g de yaourt grec
    – 1/2 sachet de levure
    – 125 g de beurre salé
    – 125 g de noisettes entières
    – 3 pommes rouges
    – 1 cuillère à café de cannelle
    – 150 g de chocolat noir + 2 noix de beurre + 3 cuillère à soupe de lait d’amande

    Réalisation

    Préchauffez votre four à 180 degré.

    Faire fondre le beurre dans une casserole puis laissez le refroidir.
    Dans un autre récipient, fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis ajoutez yaourt et beurre fondu et, dans un deuxième temps farine et levure préalablement mélangées et tamisées.

    Râpez les pommes (avec la peau si vos pommes sont bio).
    Torréfiez les noisettes entières dans une poêle puis mixez les grossièrement.
    Ajoutez les pommes, la cannelles et la moitié des noisettes à la pâte.

    Beurrez votre moule (la recette indique un moule de 24 cm de diamètre – je n’ai personnellement aucune idée de la taille du mien).
    Versez la pâte dans le moule, saupoudrez de sucre et enfournez pour 45 minutes.

    Une fois cuit, démoulez votre gâteau et laissez le refroidir un peu.

    Et pour finir, la petite touche qui change tout : le chocolat !
    Faites fondre le chocolat avec le beurre et le lait et versez le mélange sur votre gâteau. Saupoudrez avec le restant des noisettes.

    Servez-le encore tiède (sur un set de table Coquillages et Crustacés collection Pop, of course). Kiffez.

    With Love,
    Les Flamants Jaunes

     

  • Cuisine

    Curry de légumes


     
    Quand même, on a beau être convaincu que le futur de notre planète (et de nos enfants) passe par un changement radical de nos habitudes de consommation et donc par la nécessité de privilégier le local et le bio, on a toujours un petit coup de déprime au début de l’hiver quand on voit le choix qui s’offre à nous en terme de fruits et légumes.

    Choux-fleur, choux rouge, choux de Bruxelles, panais, endive, brocolis… il faut admettre qu’au premier abord, rien ne fait tellement rêver.
    Et puis, on se rappelle que les tomates d’Espagne ou les aubergines d’Argentine, pour pouvoir arriver jusqu’à nous, ont été cueillies tellement tôt qu’elles n’ont de toute façon aucun goût. Votre panais d’Ile-de-France, au moins, a un vrai goût de panais (mais est-ce vraiment un bon argument ?).

    Pour achever de vous convaincre, on vous propose aujourd’hui la recette d’un curry de légumes dans lequel vous pourrez mettre l’intégralité de votre panier AMAP, topinambours comprises !

    Pour ce curry de légumes, il vous faut (pour 4 personnes) :

    1 ou 2 carottes
    1 oignon
    1 brocolis
    250 g de pois chiches (vous en trouverez des locaux à La Ruche qui dit oui)
    1 boite de lait de coco
    1 grosse cuillère de pâte de curry (ok, le lait de coco et la pâte de curry ne sont pas locaux)
    1 cube de bouillon de légumes
    1 bouquet de coriandre

    On a choisi de mettre des pois chiches mais vous pouvez tout aussi bien y mettre des lentilles. Et ajouter tous les légumes que vous voulez. Et pour un repas un peu plus « festif », on peut ajouter de la viande, du poulet par exemple.

    Réalisation :

    Si vos pois chiches sont secs, faites les tremper quelques heures (le plus étant le mieux) et faites les cuire ensuite dans deux fois leur volume d’eau bouillante pendant 15/20 minutes. Rincez les à l’eau froide et mettez les de côté.
    Si vous utilisez des pois chiches en bocal, ils sont déjà cuits donc vous pouvez directement passer à l’étape suivante !

    Coupez vos légumes en morceaux, faites les revenir dans un fond d’huile d’olive une dizaine de minutes. Puis ajoutez 1/2 litre d’eau, le lait de coco et les pois chiches (si vous utilisez des pois chiches secs – si ce sont des pois chiches en bocal, ajoutez les 5 min avant la fin de la cuisson).
    Salez, Poivrez et laissez mijoter tout ça à feu doux pendant 45 minutes.

    Une fois dans les bols, parsemez de coriandre et servez chaud !

    With Love,
    Les Flamants Jaunes

     

  • Cuisine

    Cakes d’amour aux poires


     
    Voilà la recette d’un cake aussi visuellement époustouflant que bon. Et facile à faire. Un trio gagnant pour impressionner votre target du moment (ou votre légitime).
    Un vrai cake d’amour.

    Pour l’appareil, j’ai utilisé la recette du quatre-quart du blog culinaire C’est ma fournée (qu’il est, je pense, inutile de présenter).

    En plus de la liste des ingrédients nécessaires pour l’appareil, il vous faudra 4 petites poires de type Louise Bonne d’Avranches, Beurré Bosc (oui, tout ceci existe) ou Conférences. L’important est qu’elles rentrent dans le moule entières et ne soient pas trop juteuses.

    J’ai tout fait comme sur la recette sauf que : n’ayant pas de robot, j’ai fouetté à la main (j’ai maintenant un avant-bras droit surdimensionné) et j’ai mis triple dose de rhum (le rhum en cuisine, une obsession qui me vient de ma grand-mère, merci à elle).

    Vous pouvez également remplacer la farine de blé par de la farine de châtaignes, c’est encore meilleur. Ou remplacer une partie de la farine par de la poudre d’amandes (ou de noisettes).

    Une fois l’appareil terminé, le moule à cake bien beurré et fariné (si vous ne pouvez pas le démouler, vous perdez 90% de votre effet et c’est bien dommage), pelez vos poires entières (sans en enlever la queue) et disposez les debout dans le moule à cake, collé-serrées, de façon à ce qu’elles restent bien droites.

    Versez ensuite votre appareil sur vos poires en vous arrêtant à la base de la queue des poires.

    Avant d’enfourner, libre à vous d’y ajouter une bague !

    With Love,
    Les Flamants Jaunes

  • Cuisine

    Tarte Poires, Pommes et Noisettes


     

    Et oui, c’est l’automne !

     
    Je crois qu’il va bien falloir finir par admettre que l’été est terminé. Les quelques irréductibles toujours jambes nues dans la rue (dont je fais partie parce que j’aime vivre dans le déni) ont la goutte au nez et les lèvres bleues, c’est un signe qui généralement ne trompe pas.

    Si, en plus, comme moi, vous venez de passer plusieurs années dans un pays où l’hiver dure trois semaines et où, de toute façon, les températures ne descendent pas en dessous de 20 degrés, réaliser qu’il fait 8 degrés le matin en septembre, c’est un peu le coup dur de la rentrée. Winter is coming et comme d’habitude bien plus vite que ce que l’on espérait.

    Comme d’habitude également, ma solution à moi passe par le fait de faire de la pâtisserie. Parce que quoi de mieux que manger dans la vie ? Comme le disait si bien ma grand-mère (ou peut-être Beyoncé, j’ai tendance à les confondre) : « Je me suis mise à la cuisine. C’est génial d’être une femme plutôt qu’une star qui passe son temps à voyager ». Bon, c’était peut-être plutôt de Beyoncé.

    Bref, voilà une recette facile, de saison qui plus est (oui, parce que s’inspirer de Beyoncé et choisir d’affronter l’automne en cuisinant plutôt qu’en partant en jet privé aux Maldives vous permet d’améliorer sensiblement votre empreinte carbone. Autant ne pas gâcher ce bel effort en utilisant des ingrédients venant du bout du monde).

    A déguster au coin de sa cheminée ou enroulé dans son plaid .
     

    Recette Tartes Poires, Pommes et Noisettes

     
    Comme toujours, le maitre mot est la créativité donc si vous n’avez pas de noisettes, faites une crème d’amandes ou une compote de rhubarbe ou une crème pâtissière ou une gelée de poire à la verveine ou mettez tout simplement un peu de purée d’amandes au fond. Ou si c’est la dèche absolue, rien du tout. Mais si sortir de la recette vous donne des sueurs froides, suivez donc la recette, on ne vous en aimera pas moins pour autant.

    Pour la pâte sablée, on utilise la recette d’Eric Kayser qui est parfaite. Les proportions sont pour 3 pâtes à tarte, vous pouvez congeler les deux autres pour une prochaine fois (pratique).
    300 g de beurre ramolli
    60 g de sucre en poudre
    125 g de sucre glace
    5 g de sel
    2 œufs entier
    560 g de farine

    On malaxe le beurre, on ajoute le sucre en poudre, le sucre glace et le sel et on mélange bien le tout.
    On incorpore les œufs un à un. Puis la farine.
    Et voilà. C’est facile. On met le tout au réfrigérateur pour une nuit (le temps de repos est important).

    Pour la crème de noisettes, vous aurez besoin de :
    120 g de beurre
    2 œufs
    120 g de sucre
    140 g de noisettes en poudre

    Pour la garniture :
    2 pommes
    3 poires
    Une poignées de noisettes

    On fait fondre le beurre, on ajoute les oeufs un à un en fouettant bien, on ajoute la poudre de noisette et le tour est joué.

    Ensuite, on étale sa pâte, on recouvre de la crème de noisettes et on dispose joliment les quartiers de pommes et de poires préalablement élégamment découpés. On peut laisser la peau, c’est joli, mais si, et seulement si, vous avez des pommes et poires bio, évidement.

    On enfourne pour une trentaine de minutes dans un four à 180 degrés.

    Avant de servir, on concasse les noisettes et on les dispose esthétiquement sur la tarte.

    Cette tarte accompagne formidablement bien notre collection Mocking Bord, non ? Vous la trouverez ici.

    Voilà, dégustez, enjoyez, l’automne a du bon finalement.

    With Love,
    Les Flamants

  • DIY

    Bouquet de papier

    [su_custom_gallery source= »media: 1344″ link= »lightbox » target= »blank » width= »1100″ height= »810″ title= »never »]

    Si, comme moi, vous n’avez pas la main verte,
    Si, comme moi souvent, vous êtes fauchés,
    Si, comme moi toujours, vous aimez malgré tout les fleurs et les plantes mais que le plastique n’est pas une option,
    Si, comme moi parfois, vous avez un peu de temps devant vous, une paire de ciseau et des pics à brochettes à porter de main (toujours très important les pics à brochettes),

    Alors ce DIY est fait pour vous !

    Ici, nous avons utilisé nos sets de table Une Chanson (qui nous ressemble) (oui, les Feuilles mortes) que vous pouvez trouver ici, mais vous pouvez évidement utiliser n’importe quel papier ou même mixer les motifs et les couleurs. L’important est qu’il ne soit pas trop fin pour que le bouquet ait un peu de tenue.

    Pour les feuilles, vous pouvez utiliser le template disponible ici : DIY Bouquet.
    Mais vous pouvez tout aussi bien les dessiner vous-même !

    Ensuite, on découpe, on découpe, on découpe. Une fois l’atelier découpage terminé, vous dégainez vos pics à brochette, vous les coupez à la bonne taille, un point de colle au dos de chaque feuille avec votre glue gun (si, comme moi à 100 %, le glue gun a changé votre vie, alors – avalanche de points communs – on est définitivement fait pour s’entendre !), vous y fixez le pic à brochette…

    Et voilà !
    Il ne vous reste plus qu’à organiser harmonieusement votre bouquet de papier en piquant vos feuilles dans un pot de fleur ou simplement dans un vase.

    N’oubliez pas de ne pas les arroser.

    With Love,
    Les Flamants Jaunes

    [su_custom_gallery source= »media: 1334″ link= »lightbox » target= »blank » width= »1100″ height= »410″ title= »never » class= »« ]

  • Cuisine

    Ibiza, salade d’oranges et tapas en tout genre

    Vous avez invité quelques copains, rangé les chaussettes sales qui trainaient, fait la vaisselle et sorti vos sets de table Ibiza pour l’occasion.

    L’essentiel est donc fait.
    Reste à savoir ce que vous allez mettre dans vos assiettes.

    Aujourd’hui, en hommage à la collection Ibiza et en souvenirs de soirées d’été qui semblent, ma foi, déjà bien trop loin, on vous propose comme menu une salade d’oranges et des tapas en tout genre (parce qu’en plus, ça rime).

    4 étapes et 10 minutes de préparations pour chaque, un résultat à la fois bon et beau, que demandez de plus ?

     

    Pour la salade d’oranges d’Ibiza, il vous faut :

    [su_custom_gallery source= »media: 1117″ width= »1600″ height= »600″ title= »never »]

    1. Coupez le fenouil en petits morceaux (en retirant la partie verte – pour ceux qui n’ont jamais cuisiné de fenouil).
    2. Épluchez les oranges en enlevant la partie blanche. Coupez les tranches.
    3. Disposez les joliment sur une assiette, saupoudrez de fenouil, de pignons de pin et de sel.
    4. Arrosez d’huile d’olive.

    Voilà, c’est prêt !

     

    Pour les tapas, il vous faut :

    [su_custom_gallery source= »media: 1112″ width= »1600″ height= »600″ title= »never »]

    1. Coupez le pain en tranches fines
    2. Coupez les figues en quartiers et le chèvre en morceaux
    3. Disposez les ingrédients joliment sur vos tranches de pain, ajoutez 1/2 cuillère de miel par tartine
    4. Enfournez 10 minutes dans un four préalablement chauffé à 190 degrés.

    Vous pouvez ensuite varier cette recette à l’infini : vous n’avez pas de figues ? Mettez de la confiture de figues (et retirez le miel).
    Vous n’avez pas de chèvre ? Mettez de la fourme d’Ambert ou du Roquefort.
    Vous n’avez ni figues ni chèvre et pas envie de faire des courses ? Faites le tour de ce qu’il vous reste dans le frigo et soyez créatifs : un reste de jambon, n’importe quel (bon) fromage, de la tapenade, du pesto, des tomates séchées, du poulpe, du basilique, du saumon, etc.

    Bref, à vous de jouer !
    Et pour découvrir plus en détails notre collection Ibiza, rendez-vous ici.
     
    With Love,
    Les Flamants Jaunes

 

Nouvelles fraiches, collections capsules, derniers DIY...
... Restez à la page et abonnez vous à notre

Newsletter :