• Cuisine

    La perfection faite cookie

     
    En toute modestie (d’autant que ce n’est pas la mienne), voilà la recette des meilleurs cookies du monde. Je l’ai trouvé dans Un café à New York, le livre de Bob, l’américain parisien de Bob Juice. Et je l’ai un peu modifiée au fil du temps.
    Alors, il y a du gras, du sucre et du chocolat (c’est-à-dire du sucre et du gras). Ils ne sont ni vegan, ni gluten-free et ne contiennent pas l’ombre d’un super-aliment. Ils vous feront sans doute perdre quelques années d’espérance de vie mais c’est sans doute aussi pour ça qu’ils sont si bons ! Enjoy !
     

    Pour 24 beaux cookies, il vous faut :

    100 grammes de beurre salé / 150 grammes de beurre doux
    125 grammes de sucre blanc non raffiné
    125 grammes de sucre roux non raffiné
    2 œufs
    400 grammes de farine de blé
    3 pincées de bicarbonate de soude
    250 g de chocolat
    Fleur de sel
    Garniture au choix : noisettes, noix, amandes, graines de sésame, etc.

    Dans votre robot (ou à la main), mélangez ensemble le beurre ramolli, les deux sucres et les œufs. Une fois la pâte bien homogène, ajouté la farine, le bicarbonate de soude et le chocolat coupé grossierement en morceaux (plus les morceaux sont gros, meilleur c’est).

    Laissez reposer la pâte obtenue au moins 1 heure au frais.

    Préchauffer votre four à 190 degrés
    Une fois la pâte reposée, disposez sur du papier sulfurisé 2 fois 3 rangées de 4 boules de pâte bien espacées (inutile de les écraser, elles s’aplatiront d’elles mêmes pendant la cuisson).
    Sur chaque cookie, disposez quelques grains de fleur de sel, une petite pincée de sucre roux ainsi que des éclats de noisettes, de noix ou ce qui vous passe par la tête (ou rien du tout d’ailleurs).

    Vous enfournez 9 minutes dans un four bien chaud et pas une de plus. A manger impérativement chaud (réchauffez-les au grille-pain si besoin).

    With Love,
    Les Flamants Jaunes

     

  • Cuisine

    Crumble pêches, noisettes et verveine


    Voilà, à part pour les quelques chanceux non soumis au calendrier scolaire, c’est la rentrée. L’été, comme tous les ans, est passé bien trop vite, non ? Tant de temps à y penser, à l’organiser, à y rêver… et le voilà déjà passé…
    Pour contrer la déprime ambiante, on vous propose une série recettes pour prolonger les vacances.

    Et pour commencer, un crumble aux pêches, noisettes et verveine.

    Ingrédients :
    6/7 pêches bien juteuses
    100g de poudre de noisettes et autant de sucre, de farine et de beurre
    Quelques feuilles de verveine fraiches

    Beurrez votre moule et sucrez-le.
    Disposez les pêches en morceaux et la verveine fraiche.
    Mélangez le beurre, le sucre, la farine et la poudre de noisette jusqu’à obtenir une pâte friable.
    Disposez les morceaux de pâte au dessus des pêches. Enfournez au four 20 à 30 minutes à 190 degrés.

    Servez chaud ou froid, avec une glace, une limonade ou de la chantilly et avec nos sets de table Céleste (à retrouver ici)!

    With love,
    Les Flamants Jaunes

  • Cuisine

    Clafoutis à la rhubarbe

    C’est le printemps, c’est la saison de la rhubarbe ! Profitez-en, ça ne dure pas très longtemps, dans deux mois, ça sera fini.
    Pour changer des traditionnelles tartes, crumbles et compotes, on vous propose aujourd’hui un clafoutis.

    Pour ce clafoutis à la rhubarbe, il vous faut :

    – 5 œufs
    – 10 g de sucre (comme toujours, non raffiné)
    – 80 g de farine
    – 1/2 l de lait tiédi
    – 3 bouchons de rhum (au moins)
    – 1 gousse de vanille
    – 10 tiges de rhubarbe
    – 1 jus de citron + 2 cuillères à soupe de sucre
    – Un peu de beurre pour le moule

    Lavez, épluchez et coupez votre rhubarbe en tronçons de 3 centimètres. Faites les ensuite dégorger dans le jus de citron et les deux cuillères à soupe de sucre pendant 1 heure.

    Préchauffez le four à 175 degrés.

    Cassez les œufs, ajoutez le sucre et mélangez énergiquement jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez la farine puis le lait tiède. Mélangez bien en faisant bien attention aux grumeaux.
    Ajoutez le rhum et l’intérieur de votre gousse de vanille.

    Beurrez votre moule, répartissez-y les morceaux de rhubarbes (sans le jus de citron) et versez l’appareil par dessus. Sucré légèrement le dessus de votre appareil avant de mettre au four.

    Enfournez pour 35/40 minutes. Pour une consistance bien crémeuse, retirez votre clafoutis du four avant que le milieu ne soit complètement figé.

    Laissez refroidir quelques minutes.
    Ce clafoutis se marie parfaitement avec notre collection Muriers sauvages, non ?

    With Love,
    Les Flamants Jaunes

  • Cuisine

    Diner marocain part 2 : Salade d’oranges à la menthe

     
    Deuxième partie, le dessert, une salade d’oranges à la menthe : léger et délicieux, à accompagner d’un thé à la menthe et de quelques cornes de gazelle.

    Pour la salade d’oranges, il vous faut :

    3 belles oranges bio
    3 oranges sanguines bio
    1 orange bio à jus
    1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger
    Quelques feuilles de menthe fraiche

    Épluchez délicatement les oranges sans les abimer. Coupez les dans le sens de la largeur en tranches fines. Repartissez les joliment dans votre saladier.

    Coupez les feuilles de menthe. Pressez l’orange à jus. Mélangez le tout et ajoutez l’eau de fleur d’oranger. Versez le mélange sur vos oranges.

    Réservez, servez très frais.


    With Love,
    Les Flamants

  • Cuisine

    Saint Valentin part 3 : la charlotte aux pamplemousses


     
    Dans un troisième temps, pensez à votre menu.

    On ne vous propose pas un menu entier, on se contente aujourd’hui du dessert (parce que c’est ce qu’on préfère).

    Les desserts de la Saint Valentin sont quasiment toujours roses, en forme de cœur et à bases de fruits rouges. Mais des fruits rouges en février, vraiment ?

    On est donc parti sur une charlotte aux pamplemousses.

    Une charlotte, c’est beau, pas trop difficile à faire mais ça demande un temps important de préparation puisqu’elle doit rester au frais pendant plusieurs heures. C’est donc mieux de la faire la veille si vous ne voulez pas qu’elle s’effondre quand vous la démoulez.

    Pour une grande charlotte aux pamplemousses (ou 2 petites), il vous faut :

    – 25/30 biscuits à la cuillère ou biscuits roses de Reims
    – 300 g de crème fraiche très froide
    – 1 gousse de vanille
    – 150 g de sucre en poudre non raffiné
    – 3 pamplemousses
    – 1 cuillère à café d’Agar-agar
    – 1 bouchon de rhum

    A l’aide d’un fouet électrique ou d’un robot, montez votre crème fraiche en chantilly. Pour que cela soit plus facile, votre crème et le bol dans lequel vous montez votre crème en chantilly doivent être très froids. Réservez au frais.

    Pelez à vif deux pamplemousses, mettez de côté 4 ou 5 quartiers pour la déco. Réservez.

    Pressez le troisième pamplemousse.
    Ouvrez votre gousse de
    Prélevez sur le jus obtenu 5 cuillères à soupe que vous mélangez au sucre, à l’agar-agar, au rhum et à la vanille. Faites chauffer le mélange jusqu’à ébullition. Laissez frémir 30 secondes puis retirez du feu et laissez refroidir.
    Une fois le mélange froid, incorporez le délicatement à la chantilly.

    Trempez vos biscuits dans le jus de pamplemousse de la deuxième moitié et disposez les délicatement au fond et sur les bords de votre moule. Versez une première couche de chantilly, disposez ensuite une couche de quartiers de pamplemousses, et enfin une couche de biscuits imbibés de jus de pamplemousse et renouvelez une nouvelle fois l’opération jusqu’à fermer votre charlotte.

    Réservez la charlotte au frais pendant au moins 5 heures.

    Démoulez délicatement la charlotte juste avant de servir (attention, moment de vérité). Décorez la avec les quartiers de pamplemousses qu’il vous reste, quelques fleurs et du sucre glace.

    Happy Valentine’s day !

    Retrouvez les deux premières parties de ce post Saint Valentin : la première partie ici et la deuxième là.


    With Love,
    Les Flamants

 

Nouvelles fraiches, collections capsules, derniers DIY...
... Restez à la page et abonnez vous à notre

Newsletter :