• Cuisine

    Le goûter d’anniversaire : le gâteau


    Le gâteau, c’est un peu la pièce maitresse de votre goûter d’anniversaire.

    Le clou du spectacle.

    Autant vous le dire tout de suite, personne ne mangera vraiment ce gâteau. Les enfants se contenteront de n’en avaler qu’une demi bouchée, de décréter que ce n’est pas bon et de se concentrer sur les bonbons. Ce qui ne veut pas dire qu’ils n’attendent pas, malgré tout, un gâteau spectaculairement instagrammable.

    Je dois admettre que chaque année, je revois un peu mes ambitions à la baisse. Pinterest et Instagram vous mettent des rêves plein la tête, la confrontation avec la réalité est finalement toujours assez douloureuse. Bizarrement, on ne s’improvise pas pâtissier (j’ai même entendu dire que c’était un métier).

    De mes quelques maigres années d’expérience, je tire malgré tout deux astuces pour vous en sortir :

    – Investir dans un moule en silicone sympa de type Silikomart ou Lékué.
    Vous faîtes votre recette de gâteau au chocolat habituelle (avec un poil plus de farine, il faut bien que ça tienne) et vous décorez ensuite votre gâteau avec des bonbons. Succès assuré, investissement minimal.
    La seule étape un peu risquée sera le démoulage. Mais si vous prenez un moule de qualité et que vous suivez bien les indications d’utilisation, ça devrait se faire tout seul !

    – Vous lancez dans le nouveau gâteau à la mode, qui vient des States of course, le naked cake (ou layer cake ? je n’ai pas tellement compris la différence).
    Alors, oui, ça demande un peu de temps (parce que bon, il faut quand même les faire toutes ces couches !) mais ce n’est pas très compliqué et une fois que vous maitrisez la technique, vous pouvez la ressortir absolument tout le temps, à chaque fête, anniversaire, quelque soit l’âge, le thème, l’occasion… il vous suffit de changer la déco, le faire au chocolat plutôt qu’à la vanille ou au citron, arc-en-ciel ou noir et blanc, avec plus ou moins de chantilly… tout est possible.
    Cette fois-ci, la commande était claire, ce sera donc un naked cake aux fraises et framboises.

    Deux choix, deux recettes donc :

    Pour le gâteau au chocolat, il vous faut :

    – 200 g de chocolat noir
    – 175 g de beurre
    – 150 g de sucre
    – 5 œufs
    – 3 cuillères à soupe de farine – si vous voulez démouler votre gâteau et qu’il est un peu de tenue. Si le démoulage n’est pas un sujet et que vous rechercher un effet fondant, ne mettez pas du tout de farine.

    Préchauffez le four à 190 degrés.

    Faites fondre le chocolat et le beurre ensemble à feu doux. Laissez refroidir un peu et ajoutez le sucre.
    Ajoutez les œufs un à un en battant bien le mélange entre chaque œufs. Puis ajoutez la farine.

    Beurrez votre moule, versez-y l’appareil et enfournez. Le temps de cuisson variera selon la taille et la hauteur de votre moule.
    Pour un moule à manquer de 21 centimètres de diamètre, laissez 22 minutes (19 si vous n’avez pas besoin de démouler et que vous voulez un vrai fondant).

    Laissez refroidir avant de démouler.
    Une fois démoulé, nappez le d’un mélange chocolat / lait de coco et décorez le comme vous le souhaitez.

    Pour le layer cake, il vous faut :

    Pour le gâteau :
    Pour le gâteau, j’ai repris la recette d’un banal gâteau au yaourt dans lequel j’ai ajouté un peu de citron (jus et zestes) et de rhum pour le goût. Les proportions ci-dessous sont valables pour un gâteau. Il faut le refaire ensuite autant de fois que vous voulez de couches à votre layer cake :
    – 1 sachet de levure
    – 2 pots de yaourt grecque de 125 g
    – 1/2 pot d’huile
    – 3 pots de sucre
    – 4 pots de farine
    – 4 œufs
    – 1/2 jus de citron bio et ses zestes très finement râpés
    – 1 bouchons de rhum

    Préchauffez votre four à 180 degrés.
    Mélangez tous les ingrédients ensemble, lissez bien la pâte, versez là dans votre moule à manquer et enfournez pour environ une heure.
    Laissez votre gâteau refroidir un peu avant de le démouler. Une fois démoulé et froid, découpez le haut du gâteau pour obtenir une surface bien plane.

    Renouvelez l’opération autant de fois que nécessaire. Je l’ai fait deux fois et j’ai coupé ensuite chaque gâteau en deux, ce qui donne 4 couches.

    Pour le glaçage :

    – 50 cl de crème fluide entière bien froide (mettez la au congélateur quelque temps)
    – 650 g de mascarpone
    – 100 g de sucre
    – une profusion de framboises et fraises (bio évidemment)

    Montez votre crème en chantilly (attention, arrêtez-vous avant que votre crème ne se transforme en beurre).
    Mélangez dans un autre récipient la mascarpone et le sucre puis ajoutez votre chantilly. Réservez au frais au moins une heure.

    Montage :

    Une fois vos gâteaux bien froids, passez au montage !
    Sur votre premier gâteau, étalez une bonne couche de chantilly. Peu importe si ça déborde, au contraire !
    Ajoutez ensuite une couche de fruits.

    Et renouvelez l’opération avec un nouveau gâteau.
    Une fois tous les gâteaux montés, ajoutez le reste de la crème sur les côtés de façon à recouvrir grossièrement l’ensemble du gâteau. Lissez avec une spatule. Et décorez comme vous le souhaitez le sommet de votre gâteau.

    Pour vous aider à assembler le tout, allez voir cette vidéo (en anglais).

    Ça en jette, non ?
    Mettre évidement au frais jusqu’au moment de servir.
    A servir, évidemment, sur nos sets de table personnalisable Confettis, à retrouver ici.

    With love,
    Les Flamants Jaunes

  • Cuisine

    Gâteau-village sous la neige


     
    Vous n’en avez pas marre de la bûche ? Très franchement, c’est quand même rarement bon, non ?

    Alors, voilà, je fais mon coming out de Noël : je déteste les bûches de Noël.
    Je vais peut être perdre la moitié de mon auditoire ici, mais aujourd’hui j’ose : rien que taper « bûche de Noël » sur Google Image me donne envie d’en finir avec Noël, ce que même un après-midi de 24 décembre dans un grand magasin bondé avec des chants de Noël en fond sonore n’est jamais parvenu à faire.
    Et je suis sure que nous sommes très nombreux dans ce cas.

    Amis non amateurs de bûche, il est temps d’entrer en résistance. Halte aux desserts mousseux aux couleurs plus que suspectes qui plombent un repas par ailleurs déjà pas hyper facile à digérer. Revenons aux fondamentaux de Noël : pains d’épices et oranges pour tous !

    Voilà donc le gâteau-village aux oranges et aux épices (en terme d’épices, on se limitera à la cannelle, pas d’inquiétude).

    Gâteau-village sous la neige :

    3 étapes :

    Le gâteau à l’orange

    250g de farine
    100g de poudre de noisettes
    2 cuillères à café de bicarbonate de soude (ou un sachet de levure chimique)
    ½ cuillère a café de sel
    200g de sucre
    5 oeufs
    200 ml de beurre fondue
    200 g de yaourt nature
    1 cuillère à café d’extrait de vanille
    2 cuillères à soupe de zestes d’orange (BIO)
    1 jus d’une demi-orange
    1 bouchon de sirop de fleurs d’oranger

    Pour que le résultat soit joli, il faut que le gâteau soit assez haut. Nous avons utilisé un moule de diamètre assez petit (15 centimètres) avec de hauts bords (10 centimètres). Si le vôtre est d’un plus grand diamètre, vous pouvez doubler les proportions. Il est important que votre gâteau ne soit pas tout plat, visuellement, ça serait dommage.

    Préchauffez le four à 180 degrés.
    Mélangez tous les ingrédients ensemble, beurrez bien votre moule et enfournez pour 35-40 minutes (plus si vous avez doublé les proportions). Démoulez et laissez refroidir.

    Les maisons en pain d’épices

    200g de farine
    160g de sucre roux
    125g de beurre doux
    1 œuf
    1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
    8g de cannelle en poudre

    Mélangez le beurre en pommade et le sucre puis l’œuf puis tout le reste des ingrédients jusqu’à obtenir une pâte homogène.
    Étalez la pâte sur une plaque de four préalablement garnie d’une feuille de papier cuisson (la pâte doit avoir 2/3 millimètres d’épaisseur). Recouvrir ensuite la pâte étalée par une autre feuille de papier cuisson et réserver au réfrigérateur ou au congélateur jusqu’à ce que la pâte devienne bien dure.

    Préchauffez votre four à 170 degrés.
    Avec un couteau, découpez des maisons dans la pâte (elles doivent être de la même hauteur que votre gâteau). N’oubliez pas de planter des cure-dents à la base des maisons destinées à être sur le gâteau.
    Enfournez pour 15 minutes. Laissez refroidir à l’abri de l’humidité.

    Le glaçage au citron

    1 blanc d’œuf
    250g de sucre glace
    1 jus de citron

    Mélangez tous les ingrédients jusqu’à obtenir un glaçage bien lisse.
    Versez une moitié du glaçage sur le gâteau de façon homogène.
    Avec le reste de la préparation, décorez vos maisons à l’aide d’une poche à douille ou d’un pinceau.

    Une fois les maisons décorées, collez-les à la base de votre gâteau en utilisant le glaçage comme colle et plantez celles avec des cure-dents sur le gâteau.

    A déguster sur nos sets de table Céleste !
    Voilà !

    With Love,
    Les Flamants Jaunes

  • Cuisine

    Gâteau Pommes, Noisettes et Chocolat


     
    Les Cahiers de Delphine, vous connaissez ?
    Toutes les vendredis, vous recevez sur votre boite mail une idée de recette originale, pas trop compliquée et toujours réalisée avec des produits de saison. Vous vous inscrivez ici, c’est gratuit et beau, c’est alléchant et écolo, bref, on adore !

    Cette semaine, nous avons testé pour vous son gâteau aux pommes, noisettes et chocolat (newsletter du 19 octobre), et on est conquises !

    Pour faire ce gâteau Pommes, Noisettes et Chocolat, il vous faut :

    – 2 gros œufs
    – 100 g de sucre roux
    – 200 g de farine
    – 150 g de yaourt grec
    – 1/2 sachet de levure
    – 125 g de beurre salé
    – 125 g de noisettes entières
    – 3 pommes rouges
    – 1 cuillère à café de cannelle
    – 150 g de chocolat noir + 2 noix de beurre + 3 cuillère à soupe de lait d’amande

    Réalisation

    Préchauffez votre four à 180 degré.

    Faire fondre le beurre dans une casserole puis laissez le refroidir.
    Dans un autre récipient, fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis ajoutez yaourt et beurre fondu et, dans un deuxième temps farine et levure préalablement mélangées et tamisées.

    Râpez les pommes (avec la peau si vos pommes sont bio).
    Torréfiez les noisettes entières dans une poêle puis mixez les grossièrement.
    Ajoutez les pommes, la cannelles et la moitié des noisettes à la pâte.

    Beurrez votre moule (la recette indique un moule de 24 cm de diamètre – je n’ai personnellement aucune idée de la taille du mien).
    Versez la pâte dans le moule, saupoudrez de sucre et enfournez pour 45 minutes.

    Une fois cuit, démoulez votre gâteau et laissez le refroidir un peu.

    Et pour finir, la petite touche qui change tout : le chocolat !
    Faites fondre le chocolat avec le beurre et le lait et versez le mélange sur votre gâteau. Saupoudrez avec le restant des noisettes.

    Servez-le encore tiède (sur un set de table Coquillages et Crustacés collection Pop, of course). Kiffez.

    With Love,
    Les Flamants Jaunes

     

 

Nouvelles fraiches, collections capsules, derniers DIY...
... Restez à la page et abonnez vous à notre

Newsletter :